Ce qui est évident pour les chats est parfois difficile à saisir pour les humains, car les chats sont très subtils dans leur façon de communiquer. Comme les chats ont tendance à utiliser la communication non verbale entre eux, comme le langage corporel, que les humains ne peuvent parfois pas ou difficilement interpréter, ils développent souvent un langage de chat modifié lorsqu’ils traitent avec des personnes afin de simplifier la communication. La description de divers outils de communication verbale et non verbale de base utilisés par les chats a pour but d’aller au fond de la question « Comment les chats communiquent-ils ».

Que signifient miauler, siffler et hurler ?

Lorsque les chats communiquent entre eux, les gestes comptent bien plus que les « mots ». Chez les chats, les sons sont principalement échangés entre les mères et les jeunes animaux. Bien sûr, cela dépend aussi de la personnalité de la chatte si elle aime beaucoup miauler. Il existe donc aussi bien des chats qui aiment communiquer verbalement et ont beaucoup de choses à « raconter » que des chats très calmes, aux pattes de velours, qui sont plus prudents. Alors que certaines races de chats vivent selon la devise « Parler est de l’argent, le silence est de l’or », les chats siamois, par exemple, sont considérés comme de véritables sacs à chat. Tous les « miaous » n’ont pas la même signification ; le volume et la hauteur du son peuvent varier considérablement. Parfois, il s’agit d’un  » miaou  » de salutation amicale, parfois d’un grognement méchant et d’autres fois d’un appel à l’attention. Les sifflements et les grognements, en revanche, sont clairs : ils servent toujours à signaler qu’une limite a été dépassée.

Pourquoi les chats miaulent-ils ?

Les chats miaulent à différents volumes et hauteurs. Le chat domestique miaule fort et souvent à la suite, s’il veut faire remarquer quelque chose ou exprimer son ennui. Si le chat ne miaule qu’une seule fois, ce son peut également être interprété comme un salut affectueux. En général, le miaulement n’est pas le seul critère d’observation significatif, l’interprétation de la posture doit également être incluse dans l’évaluation.

Pourquoi les chats ronronnent-ils ?

Les chats ronronnent lorsqu’ils sont à l’aise et détendus. Un chat qui ronronne est généralement bien. Mais là encore, le ronronnement n’est pas toujours une expression de détente, car les tigres domestiques malades ou blessés font aussi des ronronnements. En effet, le ronronnement crée des vibrations qui favorisent la guérison. De plus, les pattes de velours se calment grâce à ce son agréable.

Pourquoi les chats sifflent-ils ?

Le chat exprime son état émotionnel agressif par un sifflement fort. En général, sa posture est tendue. En cas d’urgence, le minou attaquera, il ne faut donc pas harceler un chat qui siffle ni le harceler davantage. 

Pourquoi les chats gémissent-ils ?

Le hurlement d’un chat ressemble au hurlement d’un chien. Il s’agit d’un miaulement prolongé, fort et profond. Les chats qui hurlent expriment leur frustration face à une cause ou une peur. Par exemple, les chats hurlent souvent lorsqu’ils sont transportés chez le vétérinaire. Peut-être avez-vous également entendu des hurlements aigus, des cris perçants qui rappellent les pleurs des bébés ? Ces derniers sont émis par les chats désireux de s’accoupler d’une part, mais aussi par les chats mâles qui s’attaquent entre eux d’autre part.

Pourquoi les chats « jacassent » parfois ?

Nos chatons claquent parfois des dents lorsqu’ils ont l’impression de déborder d’excitation. C’est ainsi qu’ils aiment jacasser lorsqu’ils chassent des souris, par exemple. En même temps, le chat bouge rapidement sa mâchoire – cela sert probablement à préparer la proie à mordre.

1. Le langage corporel du chat

Les chats utilisent tout leur corps pour communiquer. D’autres chats perçoivent chaque changement, aussi petit soit-il, alors que nous, les humains, négligeons beaucoup de choses et prêtons surtout attention à la position des oreilles ou de la queue. Celles-ci peuvent servir de baromètre pour les différents états d’âme et humeurs, et ainsi exprimer la joie, la colère, la peur et tout ce qui se trouve entre les deux. Par exemple, si les oreilles sont dressées normalement, le chat est détendu et positif. Mais si l’une des oreilles, voire les deux, est dressée ou tournée vers l’extérieur, le chat est en colère et prêt à se défendre ou à attaquer.

2. La queue du chat pour communiquer

Il est rare qu’il reste immobile – la queue du chat. Comme pour les oreilles, il en va de même pour la queue : si elle pend de manière détendue, le chat va bien. Souvent, elle pend de manière détendue et seul le bout de la queue bouge. Mais si elle se balance d’avant en arrière de manière menaçante, cela peut signifier qu’il est ennuyé. Si la queue du chat est tirée entre ses cuisses, il n’est pas très sûr de lui. Le chat se sent acculé ou se sent anxieux. Si, au contraire, la queue est relevée, le tigre domestique exprime un intérêt amical, comme un salut. En revanche, si le minou courbe également son dos en bosse, une queue relevée est interprétée comme un geste menaçant. La bosse d’un chat est un geste clair, le chat semble plus grand et veut donc intimider les attaquants présumés. Lorsqu’il joue ou chasse, la queue est constamment balancée d’avant en arrière.

3. La posture du chat

Un chat détendu présente une posture droite avec les oreilles dressées. La queue peut soit pendre directement vers le bas, soit dépasser vers le haut. Se prélasser confortablement est également l’expression d’une grande détente. Le chaton vous accorde une confiance particulière lorsqu’il s’allonge sur le dos et se prélasse.
En revanche, une patte de velours est tendue lorsqu’elle se présente aussi grande que possible, étire sa queue verticalement vers le haut et met légèrement ses oreilles en arrière. Les pupilles sont rétrécies en forme de fente et les poils de la fourrure sont également hérissés. Un chat, effrayé par l’incertitude et la peur, s’accroupit et se faufile, la queue serrée entre les cuisses et les oreilles grandes ouvertes. Dans les cas extrêmes, le chat se presse à plat sur le sol.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here